“Promis, je le fais demain !”

GTY_video_game_playing_jef_131211_16x9_992Nombreuses sont les personnes atteintes de cette tendance à repousser encore et encore le moment de faire ce qu’ils doivent, trouvant toutes les excuses possibles pour ne pas s’y mettre. En français, il n’y a pas de nom pour ça, alors on a emprunté depuis quelques années le mot anglais “procrastination”, et on a construit le verbe “procrastiner” (bien que ce ne soit pas facile à prononce !)

Quand cette mauvaise manie devient un véritable handicap, il faut agir. Les conséquences sociales et psychologiques d’une procrastination trop importante peuvent être catastrophiques.

En recherchant les causes et en stimulant la reconstruction d’une gestion mentale du temps, l’hypnose permet un travail très efficace pour sortir du cercle infernal de la paresse et de la démotivation.