john-tenniel-the-white-rabbit-illustration-from-alice-in-wonderland-by-lewis-carrollA l’invitation de l’association Double Accroche, située à l’Horme, en Rhône-Alpes (42 152),  j’aurai la chance d’animer bientôt deux week-ends de stage visant à vous offrir des outils simples et puissants pour induire l’hypnose, des phénomènes hypnotiques, et l’intégrer naturellement, avec un langage simple et précis.

Accessible à tous, ce stage reprend les thèmes présentés à Paris en soirées, et un peu plus encore.

Quand ? 

1er week-end : 7 et 8 Mars 2015

2nd week-end : 25 et 26 Avril 2015

Pourquoi participer à ce stage ?

Pour les hypnologues débutants ou en cours de formation :

  • partir sur des bases saines et solides, une connaissance concrète et pratique de la suggestion directe, des phénomènes hypnotiques, et du langage de l’hypnose.

Pour les hypnologues confirmés :

  • se simplifier la pratique en se recentrant sur des mécanismes de base, qui fonctionnent bien. Se désencombrer de toutes les subtilités inutiles pour mieux se concentrer sur l’essentiel de la séance. Gagner en confiance dans sa pratique.

Pour les personnes souhaitant intégrer l’hypnose comme simple outil à une autre activité d’accompagnement :

  • une façon rapide, simple, fine, et pourtant très complète de pratiquer l’hypnose et la suggestion, et sans nécessairement que cela soit officiellement présenté comme de l’hypnose.

Où ça se passe ?

 

 

Quels objectifs pédagogiques ?

  • Bien formuler les suggestions directes et les leviers hypnotiques

  • Obtenir rapidement et simplement des phénomènes hypnotiques

  • Introduire l’hypnose naturellement sans avoir à la présenter, à l’expliquer, ni même à la nommer.

  • Désamorcer un maximum de résistances

  • Faire expérimenter au sujet les preuves de son hypnose

  • Eliminer le verbiage inutile des accompagnements

  • Approfondir l’hypnose

  • maîtriser la permissivité directive (présupposition stratégique de Milton Erickson)

Tarif et formalités d’inscription 

Rendez-vous sur le site de l’association double-accroche :

 Site de l’association Double-Accroche !

1er week-end

Journée 1 : Bien formuler la suggestion directe

=> Suggestion directe, catalepsie et phénomènes moteurs

Souvent confondue avec un ordre de type « Dormez ! », ou « Fermez les yeux », la suggestion directe est un outil bizarrement mal maîtrisé par les hypnologues ericksoniens ou assimilés. Pour comprendre le mécanisme de base de la formulation d’une suggestion directe, on apprendra à provoquer un phénomène hypnotique en une phrase, en partant systématiquement d’une catalepsie simple et naturelle. On ajoutera aussitôt les mécanismes de la suggestion conditionnée et des leviers hypnotiques qui augmentent considérablement les réponses hypnotiques. Cette simple manœuvre, qui vous permettra d’amorcer une hypnose tangible en quelques secondes, vous fera gagner un temps et une efficacité considérables et augmentera largement votre confiance en tant qu’opérateur.

Journée 2 : Un rituel simple pour désamorcer la résistance

=> Leading rapide, résistance et questionnement

Hypnotiser quelqu’un ne consiste pas à le commander ou à le dominer, mais à le guider. Cela signifie tout-de-même qu’il faut savoir vous affirmer rapidement dans un rôle de guide digne de confiance, qui donne tout de suite l’envie au sujet de vous suivre. Pour installer un tel « leading » le plus concrètement et naturellement du monde et en moins d’une minute, nous apprendrons à proposer un rituel hypnotique qui permettra aux suggestions de passer beaucoup plus facilement et rapidement en limitant largement les résistances. Cette méthode d’induction va simplifier considérablement votre pratique et réduire le temps de vos inductions à quelques minutes, voire quelques secondes. Autant de temps que vous gagnez pour le reste de la séance.

Et afin de réduire encore davantage les blocages éventuels du sujet qui appréhende l’expérience de l’hypnose, nous apprendrons une dynamique de questionnement en trois phases, très simple et maniable qui permet d’introduire la suggestion hypnotique comme une évidence, en réponse à un besoin de la part du sujet, et sans même être obligé de prononcer le mot « hypnose » si on ne le souhaite pas. Cette petite manœuvre conversationnelle simple et rapide était très utilisée par Milton Erickson qui passait, grâce à elle, pour un doux pédagogue en même temps qu’il imposait une direction très stricte et ferme.

***

Ces deux journées s’articuleront l’une avec l’autre de façon parfaitement complémentaire. Ainsi, à la fin de ces deux jours, nous assemblerons ces différents outils pour s’entraîner à des inductions très rapides durant lesquelles, en tout simplicité et avec beaucoup de naturel, on fera monter l’attente et la motivation chez le sujet en une phrase, on développera immédiatement un phénomène moteur hypnotique, on posera des leviers hypnotiques pour approfondir la transe, et en désamorçant sans les évoquer la plupart des résistances.

2nd week-end

Journée 3 : Comprendre et utiliser la ratification

Toujours dans la perspective de « se simplifier l’hypnose », cette journée aura pour objet de balayer toutes les techniques qui sont autour de le ratification. Souvent enseignée comme un outil puissant d l’induction hypnotique, la ratification est en fait quelque chose de très simple, nécessaire seulement dans quelques instants de l’hypnose, et parfois en un ou deux mots. Vous économisant les lancinantes machines à phrases qui relient sans conviction une ratification parfois tirée par les cheveux avec une suggestion pas toujours adroite, nous apprendrons ici à valider, à parler, mais aussi et surtout, à nous taire.

Mais autour de la ratification, d’autres thèmes émergent et notamment la « preuve de l’hypnose » (Convincers). Nous verrons de quelles façons simples nous permettrons au sujet d’éprouver concrètement qu’il est en hypnose, sans forcément engager une paralysie ou une amnésie.

Journée 4 : la permissivité directive

Dans la suite logique de la ratification, nous aborderons les outils de l’ « utilisation ». L’utilisation est la clef d’une hypnose « tout terrain », que rien ne dérange, et qui transforme les caprices des sujets les plus difficiles en conditions idéales d’une hypnose profonde, rapide et naturelle.

Transition naturelle vers l’outil de langage le plus puissant en hypnose, et qui pousse avec facilité les sujets vers des phénomènes plus profonds, et des solutions thérapeutiques efficaces : la présupposition. Sous ses diverses formes, la présupposition est au cœur de la puissance thérapeutique d’un Milton Erickson, par exemple. Et l’outil clair et concret, très cher à Erickson, que nous travaillerons, c’est cette permissivité directive qui lui permettait tout en même temps d’offrir un immense champ de liberté et de créativité aux sujets tout en les dirigeant avec assurance dans une direction bien précise. C’est en étant du même coup hyper permissif et absolument directif qu’Erickson amenait les sujets les plus retords vers l’état d’hypnose idéal pour obtenir le changement qu’ils attendaient tant.

***

Ces deux journées, orientées sur les éléments de langage de l’accompagnement, permettront aux apprenants d’éliminer de leurs accompagnements des tas de verbiages inutiles pour guider le sujet au plus près de sa réalité, de ses besoins, en lui laissant une liberté formidable et en même temps en gardant toujours le contrôle de la séance. Ces outils permettent d’augmenter considérablement le taux d’hypnose très profonde développée par les sujets dans un temps d’hypnotisation restreint.

Pour en savoir plus sur les thèmes de ce stage, ils reprennent les ateliers des stages décrits ici :  http://garnier-hypnose.com/simplifiez-vous-lhypnose/

Pour vous inscrire : 

 Site de l’association Double-Accroche !