Nathalie Roudil m’a fait l’honneur de m’inviter à animer trois journées de formation dans le nouveau module d’hypnose conversationnelle proposé au sein de l’institut Noesis, à Paris du 4 au 9 Avril 2015. Le reste du module sera donné par Nathalie Roudil elle-même, et par Clément Viktorovitch.

HYPNOSE CONVERSATIONNELLE

Du 4 au 9 Avril 2015 à Paris

Formation Hypnose Noesis

Pour en savoir plus, cliquez ici !

Les trois journées que j’animerai se déploieront autour de 3 thèmes très importants dans la pratique de l’hypnose conversationnelle :

1/ L’idéo-dynamisme

Pour faire des suggestions hypnotiques dans une simple conversation, il me paraît essentiel de bien saisir et maîtriser le mécanisme de base de la suggestion qu’est l’idéodynamisme. Un mot en “-isme” peut impressionner, mais c’est pourtant quelque chose de parfaitement simple est concret : une idée est formulée, elle fait son chemin et devient un mouvement, un changement, une réponse, un phénomène. Mais pour toucher du doigt ce phénomène le plus concrètement possible, rien de tel que de s’y exercer et de créer grâce à ce simple principe, et en quelques phrases seulement, différents phénomènes hypnotiques. En découlent toutes sortes de techniques d’inductions que l’on apprendra à utiliser en mode purement conversationnel.

2/ la réceptivité hypnotique

C’est un élément essentiel de l’hypnose conversationnelle. Il faut repérer les signes de la réceptivité hypnotique naturelle et spontanée du sujet, et augmenter cette réceptivité si nécessaire. En effet, formuler une suggestion n’importe quand, n’importe comment à n’importe qui aura un résultat forcément hasardeux. Or, la suggestion est aussi un art d’observer, d’attendre, et favoriser. On n’est pas seulement en conversation avec la pensée de l’autre, mais aussi avec son corps qui nous fournit de nombreuses informations utiles à l’hypnose.

3/ le questionnement

Loin d’être un simple état d’esprit ou une philosophie, l’interrogation, le questionnement, est une véritable technique d’hypnose particulièrement appropriée à la conversation hypnotique. Nous partirons notamment de la démonstration qu’en fait Milton Erickson. Puis nous apprendrons des formules simples et concrètes qui permettent d’amener le sujet à l’exercice de l’hypnose de façon naturelle, volontairement, et sans avoir à prononcer le mot “hypnose”.

Pour plus d’informations, visitez le joli site de l’institut Noesis  :

www.institut-noesis.fr